Pensez à votre vitamine D pour l'hiver

Le soleil nous a quitté et l'hiver est bien là ! Savez vous que 80% des français ont des apports insuffisants en vitamine D et cela plus particulièrement l'hiver ?

Cette vitamine est en effet synthétisée par la peau sous l'influence des UV, d'avril à octobre sous nos tropiques, encore faut il s'exposer au soleil et sans crème protectrice.

Dans l'alimentation nous trouvons la vitamine D essentiellement dans les poissons gras (qu'il faudrait consommer tous les jours pour couvrir nos besoins) et en très petite quantité dans les produits enrichis (lait, margarine, certaines huiles).

Ses effets sur l'os et l'équilibre phospho-calcique sont bien connus des médecins, c'est pourquoi:

  • Les pédiatres la prescrivent en ampoule aux enfants, en début et fin d’hiver (prévention du rachitisme), au mieux jusqu'à la fin de leur croissance (pensez à en parler à votre médecin pour vos enfants et adolescents)
  • Les gériatres la prescrivent aux personnes âgées institutionnalisées qui sortent peu; toutes les personnes de plus de 65 ans devraient être supplémentées systématiquement
  • Les gynécologues la dosent dans le sang et la prescrivent aux femmes ménopausées (prévention de l'ostéoporose) ainsi qu’aux femmes enceintes
  • Les généralistes la prescrivent à leurs patients à risque sans dosage sanguin préalable selon les dernières recommandations
  • Les nutritionnistes qui font faire le dosage sanguin savent bien que la quasi totalité de leurs patients sont en insuffisance (taux < 30 mg/l) voire en carence (taux < 10 mg/l), surtout s’ils sont en surpoids avec excès de masse grasse.

Pomme

La vitamine D a de nombreux autres effets bénéfiques pour la santé:

  • Prévention de la dépression hivernale,
  • Prévention des maladies cardio-vasculaires,
  • Prévention de certains cancers (sein, colon),
  • Renforcement de l'immunité,
  • Amélioration du traitement du diabète,
  • Prévention de certaines maladies neurologiques (SEP, Parkinson) et auto-immunes.

Pour résumer, la vitamine D est indispensable et la population dans son ensemble est majoritairement en insuffisance, voire carencée surtout en hiver.

Alors, si vous avez déjà eu un dosage bas de vitamine D, pensez à demander à votre médecin de vous prescrire une ampoule (Uvedose 100 000 UI) maintenant puis à la sortie de l'hiver au minimum. En cas de carence avérée, la dose d’entretien est d’une ampoule tous les trois mois.

Si vous n’avez jamais effectué ce dosage sanguin, évaluez votre risque de carence (cf. lien plus bas) et si besoin demandez à votre médecin ou votre nutritionniste de vous prescrire la dose de vitamine D adéquate.

N’oubliez pas dans tous les cas:

  • de vous exposer au soleil de façon raisonnable (minimum 30 mn par jour bras, jambes et décolleté),
  • de consommer du poisson minimum 3 fois par semaine,
  • de choisir les bonnes huiles.

Dr Armelle Marcilhacy
Médecin nutritionniste


Lien utiles :

Télécharger la brochure patient et l'outil de diagnostic des carences en vitamine D du journal international de médecine (JIM)

Visiter le site du groupe de recherche et d'information sur l'osteoporose (grio) pour en savoir plus (pour les professionnels de la santé)


Pour vous abonner à ma newsletter, cliquez ici


Si vous avez des commentaires, des questions ou souhaitez me contacter n'hésitez pas à m’écrire à docteur@marcilhacy.net